LINE UP

Brice Wassy – Batterie /Lead

Batteur, compositeur, mais aussi pédagogue (Rythmes du Cameroun, Editions Lemoine), Brice Wassy, s’est construit un univers musical empreint des rythmes de l’Afrique centrale. Ancien leader des groupes de Manu Dibango et Salif Keïta, il a travaillé entre autres avec Miriam Makeba, Mabi Thobejane, Touré Kunda, Anne-Marie Nzié, Oumou Sangaré, Doc Mthalane, Moses Molelekwa, Busi Mhlongo, Jean-Luc Ponty, Jacques Higelin, Collin Walcott, ou Don Cherry. Fela Kuti disait de lui : « Il élargit nos esprits avec la militance de son propos et ouvre nos coeurs aux rythmes de l’afro-beat ».

Jean-Jacques Élangué – Saxophone ténor / Lead

Saxophoniste, arrangeur et compositeur, Jean-Jacques Elangué commence la musique en autodidacte à Yaoundé (Cameroun). Il intègre le CNR de Marseille et la classe de Philippe Renault. De 1990 à 1993, c’est un habitué de « Jazz sous les manguiers », à Yaoundé. Après une tournée avec Brice Wassy en 1996, il obtient le diplôme d’État de jazz et l’enseigne aux conservatoires de Marseille et de Niort. En 2000, il dirige plus de 100 musiciens pour les 2600 ans de Marseille. En 2008, il forme le quartet « Shades of Ouidah » avec Alain Jean-Marie, Daryl Hall et Simon Goubert. En 2011, son album « This is You », ouvre un véritable dialogue entre son saxo ténor et le piano de Tom McClung.

Roger Kom – Saxophone Alto

Multi-instrumentiste (guitare, saxophones et trombone), on le retrouve dès l’âge de 19 ans au saxophone, aux côtés de Manu Dibango et de Fela Kuti. Il rejoint plus tard Ghetto Blaster. Ses influences viennent du manganbeu et d’autres rythmes populaires du pays Bamiléké au Cameroun.

 

Giovanni Hector – Trombone

De sa Réunion natale, il s’initie très tôt au trombone et au saxophone. Pendant ses études au conservatoire, Giovanni se perfectionne au sein de groupes de reggae et de musiques traditionnelles réunionnaises, comme Ti Fock ou Rouge Reggae. On le retrouve notamment aux côtés de Ba Cissoko, Babeloued, Sully et les Chamanes.

 

Alexis Emilio Gonzalez Cespedes – Trompette (2012-2013)

Né à Cuba, Emilio s’initie très tôt à la musique et à l’occasion de participer aux tournées internationales de plusieurs grands noms dont Eliades Ochoa, Wilson Manyoma ou Sergent Garcia avant de s’établir en France depuis quelques années dans le but de se perfectionner au contact de musiciens aux horizons très divers.

 

Sébastien Richelieu – Basse

Jeune bassiste haïtien, il s’est déjà fait remarquer dans plusieurs groupes aux styles variés : chanson française, jazz, funk, rock progressif. Membre attitré des groupes Le Mépris et Cover Soul, Sébastien a déjà eu l’occasion de côtoyer la rythmique de Brice Wassy avec le Ku Jazz Groove.

 

Abbé Ngayihi – Piano et Claviers

Nourri de ses multiples expériences avec le gospel, les musiques traditionnelles ou classiques, Abbé puise dans ses racines musicales pour les fusionner avec les harmonies du jazz riches et colorées. Sur scène, il nous invite à une belle itinérance mélangée entre Jazz et sonorités africaines.

 

Ben Labejof – Saxophone baryton

Saxophoniste et compositeur martiniquais, Ben porte la Caraïbe dans son souffle. Il est l’une des voix notables de la grande fanfare de « street kompa » KompaBrass. Il joue également avec So Kalmery, du groupe Black Affairs et est membre du quartet Yone.

 

Kayou Roots – Saxophone soprano

Saxophoniste, vibraphoniste et percussionniste, Kayou se distingue par un travail très poussé de mise en valeur de ses racines africaines. Son projet Kayou Jazz and Roots est une exploration musicale aux confins de l’Afrique, l’Orient, l’Europe et des Amériques. Il a travaillé, entre autres, avec les frères Belmondo, Manu Dibango, les groupes El Gafla et Touré Kounda.

 

Rodolphe Lauretta – Saxophone alto

Saxophoniste martiniquais déjà remarqué par les plus grands (Archie Sepp, Steve Coleman), Rodolphe fait preuve d’une curiosité musicale sans limite, s’exprimant aussi bien dans des contextes reggae, funk, rap, musique mandingue, ou encore biguine et quadrille créole (Avec Caribop). En 2011, il monte une création combinant jazz et hip-hop pour le festival Jazz à Vienne. Il est le leader charismatique du Psycho Bop Trio.

Alexis Anérilles – Piano et Claviers (2012)

Jeune pianiste compositeur, Alexis touche avec bonheur à des styles aussi variés que la musique classique, la chanson française, l’Afro-beat où Il accompagne des artistes comme la Grande Sophie, Camille, ou encore Tony Allen. Le Théâtre n’est pas en reste pour ce boulimique de musique qui en tant que membre de la compagnie « le troupeau dans le crâne » a composé la musique de plusieurs spectacles.

 

Ronald Baker – Trompette

Né à Baltimore dans le Maryland en 1968, installé en Touraine pendant une vingtaine d’années et plus récemment à Paris, Ronald Baker a étudié avec Kenny Davis, Donald Byrd, Jay Jay Johnson et John Faddis. Le réalisateur Alain Corneau le remarque et le fait travailler dans son film « Le Nouveau Monde », qui sortira en 1995. Très vite intégré au milieu musical, Ronald Baker multiplie les rencontres – lot habituel de tout jazzman – et constitue peu à peu son propre quintet. Il se réclame de Freddie Hubbard lorsqu’il est question de trompette, de George Benson et Al Jarreau quand est évoqué l’art du crooner

Mark Sims – Trombone